DÉCONFINEMENT : 5 ASTUCES NATURELLES POUR UNE REPRISE OPTIMALE.

Je vous propose ici 5 astuces (ou étapes) afin de retrouver pleine forme et énergies physique et mentale pour cette reprise après cette longue période d’arrêt.

1- FAITES UNE CURE DÉTOX :

Il est encore temps! Je la préconise en début de printemps mais il n’est jamais trop tard. Particulièrement après cette période de confinement qui a mis les organismes à dure épreuve, avec l’accumulation de toxines dues au stress.

Il est donc important de « nettoyer » vos organes émonctoires (qui évacuent les déchets à l’extérieur de l’organisme : poumon, reins, foie, peau…). Pour cela plusieurs possibilités simples à appliquer :

  • L’extrait de bouleau (sève, jus, macérât de bourgeon, gélules d’extrait sec…). Particulièrement efficace quand les reins sont encrassés, il favorisera également l’élimination des mauvaises graisses et facilitera une perte de poids si nécessaire.
  • L’association chardon-marie/desmodium, les deux plantes amies du foie, qui agiront en détoxication mais aussi en soutien des cellules hépatiques.
  • Les infusions de romarin, à volonté, contribueront aux fonctions d’élimination, au drainage du foie et des reins. Simple et économique.
  • Mais aussi radis noir, artichaut…

2- LA SANTÉ DANS VOTRE ASSIETTE :

Retrouvez bien-être et santé grâce à votre alimentation. Il n’y a rien de pus simple.

On bannit : les aliments ultra-transformés (plats cuisinés, fast-food…), les excès de sucre et de sel. On modère sa consommation de café et d’alcool. On s’hydrate abondamment avec de l’eau minérale riche en magnésium ou des infusions.

On consomme à volonté :

  • Des légumes : tous, sans exception. Ils doivent représenter la moitié de votre assiette. Privilégier bien entendu tous les légumes riches en vitamine C (nombreux en cette période), mais aussi les crucifères (brocolis, haricots verts, légumes à feuilles vertes en général) qui auront une action salutaire sur votre intestin. Les légumes soufrés (ail, oignon, échalote ) alliés des articulations mais aussi en prévention de nombreuses maladies.
  • Des fruits : ENTIERS! on évite les jus de fruits qui détruisent les fibres et apportent trop de sucres rapides à l’organisme. On privilégie biensur les fruits de saison, bio et surtout du terroir. Nos organismes en France n’ont aucun besoin de mangues ou de papayes venant de l’autre bout de la planète! Consommez sain, bon et efficace.
  • Des aliments PREbiotiques : Artichaut, banane, ail, topinambour, poireau, oignon, salsifis, asperge, froment, chicorée…Ces aliments vont nourrir les « bonnes bactéries » présentes dans notre microbiote intestinal.
  • Des aliments PRObiotiques : Yaourts et lais fermentés, légumes fermentés (choucroute!), kefir de fruits, kombucha, dérivés du soja (miso, tamari…), olives, cornichons, bières non pasteurisées, fromages persillés (bleu, roquefort…) et avec croûte (camembert, brie…), la levure de bière (en paillettes sur vos salades), le pain au levain… Ces aliments permettront « d’ensemencer » votre intestin de bonnes bactéries, et renforcer ainsi bien-être et immunité.
  • Les oméga 3 : Tous les poissons gras, l’huile de foie de morue, huiles d’olive, lin, colza, noix, chanvre…
  • Les légumineuses et les fruits oléagineux, excellente source de nutriments et micro-nutriments.

3- RENFORCEZ VOTRE MICROBIOTE :

Mauvaise digestion, manque d’appétit, remontées acides, aigreurs d’estomac, crampes, perte d’énergie, nervosité… sont les signes d’une dysbiose, c’est à dire un déséquilibre de votre mirobiote intestinal.

Pour y remedier, au delà de l’alimentation (voir étape précédente), vous pouvez faire une cure de probiotiques pendant un à deux mois. Vous en trouverez un large choix en pharmacie ou parapharmacie.

Pensez également à entretenir les muqueuses intestinales et leur perméabilité grâce au zinc, thé vert, à la glutamine… vous trouverez également des compléments alimentaires destinés à ce renfort.

4- MISEZ SUR LES PLANTES ADAPTOGÈNES :

Les plantes adaaptogènes permettent d’augmenter les capacités du corps à résister aux différents stress, quels que soient leurs origines. Plus simplement, elles apportent à l’organisme ce dont il a besoin pour bien fonctionner. Voici quelques exemples :

  • Ginseng (Panax ginseng) et Rhodiola. L’association la plus connue et, à mon sens la plus efficace. Vous en trouverez aisément.
  • Safran.
  • Eleutherocoque (ginseng de Sibérie )
  • Guarana.
  • Ashwaghanda.

Vous les trouverez généralement associées par 2 ou 3. Elles permettent simplement un rééquilibre de l’organisme.

5- RETROUVEZ DU TONUS :

Une fois de plus, l’alimentation doit être votre principale source de vitamines et nutriments. Cependant, en cas de besoin misez sur :

  • Le magnésium.
  • Les vitamines du groupe B.
  • La vitamine C (vous pouvez aisément vous supplémenter, c’est même nécessaire, puisque notre organisme l’élimine très rapidement)
  • La vitamine D, pour un capital osseux optimal, et une bonne immunité. Les cures se font généralement de l’automne au printemps, mais ça devient nécessaire après ce confinement. Vous la trouverez dans certains aliments (tous les poissons gras…) ou tout simplement en exposant visage, avant bras et paumes des mains au soleil. 10 minutes sont largement suffisantes.
  • Des oligo-éléments.
  • De la spiruline (particulièrement pour les sportifs)
  • De la gelée royale.
  • Des complexes de bourgeons de plantes (gemmothérapie) particulièrement efficaces.

Et surtout : respirez, aérez-vous, et HYDRATEZ-VOUS.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s