LES ATOUTS SANTÉ DES LÉGUMES LACTOFERMENTÉS.

Depuis l’antiquité, la fermentation est un mode de conservation utilisé et réputé. A l’époque, il était essentiel en cas de famine ou de pénuries alimentaires. Même si aujourd’hui nous ne sommes plus confrontés à ces périodes de disette alimentaire, les légumes conservés dans des bocaux hermétiques et plongés dans un bain de saumure reviennent à la mode, dans le cadre d’une alimentation bien-être. En effet, la lactofermentation ou fermentation lactique non seulement conserve, mais elle transforme les légumes en super-aliments. Quels sont les bénéfices dans leur consommation. Toutes les explications ici.

1- Ils facilitent la digestion :

La lactofermentation produit des bactéries bénéfiques pour notre intestin. Les légumes deviennent beaucoup plus digestes car la fermentation fracture les grosses molécules en des structures plus petites, et donc plus faciles à digérer et à assimiler. L’organisme produit mois d’efforts et s’épuise moins.

2- Un excellente source de vitamine C :

Un légume lactofermenté contient plus de vitamine C que le même légume frais. On le sait, la vitamine C est indispensable à notre organisme, particulièrement pour le système immunitaire, la vision, les dents… L’avantage de la lactofermentation est que la vitamine C n’est pas détruite par la chaleur de la cuisson. Au contraire. dans ce cas, cuire les légumes après leur fermentation potentialise la vitamine C présente.

3- Une grande richesse en minéraux :

Sans acidifier notre organisme, la lactofermentation augmente la biodisponibilité des minéraux essentiels comme le calcium, le potassium ou le manganèse. La lactofermentation optimise la composition naturelle.

4- Un pouvoir antiseptique :

Cela est du aux lactobascilles résultant de la fermentation qui agissent comme des protecteurs face à certaines souches pathogènes comme les salmonelles ou encore l’E.Choli.

5- Une action détoxifiante :

En effet, les aliments lactofermentés fournissent des probiotiques à l’organisme, et ces derniers vont éliminer les toxines et les métaux lourds. Ils diminuent également les effets néfastes de certains pesticides et nitrates nocifs.

6- Ils renforcent le système immunitaire :

Vous connaissez désormais l’importance d’avoir un microbiote en bonne santé. Justement, les légumes lactofermentés apportent des bactéries qui permettent d’enrichir et diversifier le microbiote, et donc de le rendre plus efficace.

7- Ils sont source d’énergie :

Les bactéries lactiques transforment les sucres des aliments en molécules qui fournissent directement de l’énergie à l’organisme, des molécules d’adénosine triphosphate, « carburant » du corps sans lequel il ne pourrait pas fonctionner.

8- Pout un confort de notre ventre :

Les légumes lactofermentés fournissent la solution aux problèmes de ballonnements, de constipation ou de diarrhées. En régulant le transit et en purifiant l’intestin, ils combattent les agents pathogènes responsables.

Comment élaborer des légumes lactofermentés :

Les légumes de l’hiver se prêtent particulièrement bien à la lactofermentation : cornichons, navets, carottes, radis, betteraves, choux…

Elaboration :

Munissez vous de bocaux en verre vides et propres, avec ou sans caoutchouc, ce n’est pas nécessaire, sauf si vous voulez prolonger le temps de conservation.

Emincez les légumes (ou râpez les).

Mélangez 15 grammes de gros sel de Guérande ou de sel gris dans un demi litre d’eau ( 30 grammes pour un litre d’eau). Mélangez bien jusqu’à parfaite dissolution du sel.

Placez vos légumes dans vos bocaux en tassant bien. Vous pouvez élaborer des bocaux avec un seul légume, ou bien avec plusieurs types.

Couvrez de votre saumure en veillant à laisser 1cm entre le haut de votre saumure et le haut du bocal : cela permettra aux gaz de fermentation d’avoir de l’espace pour agir. Tassez bien une fois encore vos légumes.

Fermez solidement vos bocaux et laissez les reposer entre 10 jours et 3 semaines, de préférence dans un placard à l’abri de la lumière. Cette création se conserve jusqu’à un an si vous utilisez des bocaux avec joints en caoutchouc. Une fois ouvert, votre pot se conserve plusieurs semaines au frigo.

Vous pouvez les consommer froids en salade, comme pickles à l’apéritif, en accompagnement de poissons et grillades. Et c’est délicieux, économique et salutaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s