PETITS MAUX DE L’AUTOMNE : MAL DE GROGE ET TOUX D’IRRITATION

Douleur de gorge, difficulté à déglutir, toux d’irritation… tels sont les petits maux qui nous touchent en cette fin d’automne. L’humidité ambiante, la baisse des températures, la promiscuité des transports en commun et des lieux de travail, stress et fatigue sont de nombreux facteurs qui accentuent notre vulnérabilité face aux microbes . Ces affections peuvent être bactériennes mais sont le plus souvent virales. Il n’y a donc pas grand chose à faire si ce n’est quelques règles hygièno-diététiques, de la patience, et du bon sens. Dans cet article, découvrez quelques apports très simples en naturopathie pour venir à bout de ces petits maux.

Quelques conseils simples :

Si vous êtes atteint par un de ces désagréments, votre première réaction doit être de prendre conscience de cette faiblesse immunitaire passagère et d’y remédier. Une cure de probiotiques s’impose! N’oubliez pas également de verser une goutte d’H.E de Ravintasara sur vos poignets tous les matins. Frottez et inhalez profondément.

Mais aussi :

  • Hydratez-vous : avec de l’eau et des infusions en abondance. Cela va permettre d’hydrater les muqueuses, de drainer et de « rincer » les microbes présents.
  • Sortez et respirez : oui aérez vous! sortez pendant vos pauses respirer l’air de l’extérieur, il est moins corrompu que celui de notre lieu de vie ou de travail. Si vous le pouvez, finissez vos trajets quotidiens à pied: l’air libre est plus pur que celui du métro ou du bus.
  • Lavez vous les mains, autant de fois que nécessaire. Utilisez des solutions hydro alcooliques après avoir pris les transports en commun, ou après avoir manipulé de l’argent liquide, porteur de nombreux microbes.
  • Aérez votre maison et votre lieu de travail. Il est important de renouveler régulièrement l’air intérieur.
  • Baissez le chauffage! Beaucoup de lieux sont trop chauffés, particulièrement au travail. N’oubliez pas que, quand le chauffage est actif, l’air ambiant se dessèche ce qui est souvent à l’origine des maux de gorge et donc des toux d’irritation. De plus certains virus aiment bien la chaleur douillette.
  • Humidifiez l’atmosphère, avec un diffuseur ou plus simplement avec un petit récipient d’eau au dessus de votre radiateur ou sur un meuble en hauteur.
  • Chassez les poussières… Il y en a beaucoup dans nos lieux de travail. Le mode de chauffage étant souvent des climatisations réversibles, donc avec un système de soufflerie, des milliers de particules de poussière se mettent en mouvement et viennent encrasser vos voies respiratoires.
  • Végétalisez votre lieu de vie et votre travail (si cela vous est autorisé!) Les plantes favorisent la dépollution de l’air ambiant. Demandez conseil à votre fleuriste.

Mes conseils phyto :

Ils sont très simples et consisteront essentiellement en des infusions, des gargarismes et des apports en huiles essentielles.

Si vous avez mal à la gorge, avec une toux d’irritation associe, vous trouverez en pharmacie bon nombre de spécialités visant à calmer les symptômes (sprays, pastilles à sucer…) préférez les pastilles adoucissantes et les collutoires antiseptiques. Attention aux pastilles à base de lidocaïne qui ne font qu’anesthésier votre fond de gorge, ce qui peut provoquer des fausses routes.

Quelques infusions :

  • Thym, miel et citron frais : l’infusion idéale, que vous pourrez répéter à volonté. Le thym renforcera vos défenses et agira contre le virus, le miel adoucira, le citron sera essentiel pour l’apport en vitamine C et pour aseptiser.
  • L’erysium, (la « plante des chanteurs »!) particulièrement si vous êtes en aphonie. Faites infuser une cuillère à soupe d’erysium dans un litre d’eau. Consommez tout au long de la journée.
  • Echinacée, pour sons action préventive et curative dans les troubles ORL.
  • Bouillon blanc.
  • Guimauve
  • Plantain+++ (surtout si toux associée)
  • Laurier : 4 feuilles pour une tasse d’eau chaude. Buvez 3 à 4 tasses par jour.

Faites des gargarismes , rien de mieux pour agir localement :

  • Thym + romarin : infusez une cuillère à soupe de chaque pour un litre d’eau et faites des gargarismes 3 fois par jour.
  • Un jus de citron additionné d’eau chaude que vous pourrez également avaler pour simuler vos défenses

Vous pouvez également vous préparer un miel au citron : Mélangez le jus d’un citron Bio avec ( cuillères à café de miel. Avalez une cuillère à café du mélange lors des quintes de toux.

Mes conseils aroma :

Pour la gorge, le reflexe : L’huile Essentielle d’arbre à thé (tea tree), pour son activité anti-inflammatoire et anti-virale. Versez 2 gouttes sur un petit peu de miel, laissez fondre en bouche et avaler. 3 à 5 fois par jour.

Pour aller plus loin, l’Huile Essentielle de Thym a thujanol, agit très efficacement sur toutes les affections de la gorge. En 2 jours c’est réglé! (Cf article sur les huiles essentielles de thym). Versez 1 goutte sur 1 sucre ou du miel 4 à 6 fois par jour. Vous pouvez également faire des massages au niveau du cou et du thorax.

Sans oublier l’Huile Essentielle de Ravintasara, l’indispensable, mais aussi l’Huile Essentielle de Niaouli, très efficace dans les pathologies hivernales.

Pour la toux d’irritation ou toux sèche, le reflexe sera l’Huile Essentielle de cyprès de Provence : 1 goutte 4 fois par jour, sur un comprimé neutre, une cuillère de miel ou un demi sucre.

Pour diffusion à la maison ou au bureau :

  • H.E de Cyprès : 5 gouttes
  • H.E d’eucalyptus radié : 5 gouttes

Diffusez le mélange matin et soir pendant 20 minutes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s