CHUTE DE CHEVEUX D’AUTOMNE : COMMENT Y REMEDIER?

Vous l’avez certainement remarqué, mais chaque année, à l’automne, nous perdons plus de cheveux que d’habitude. Pourquoi? Plusieurs facteurs sont en cause : fluctuations hormonales, changement de températures, baisse de la luminosité, conséquences de l’exposition au soleil, à la mer, à la chaleur de l’été, stress et fatigue 3 mois auparavant… les résultats varient d’une personne à l’autre et la chute peut durer jusqu’à 8 semaines. Je vous propose dans cet article un point sur l’alimentation et les solutions en phytothérapie pour des cheveux resplendissants avant l’hiver. Lundi prochain, je vous proposerai quelques recettes à appliquer pour renforcer et stimuler votre cuir chevelu.

Avant tout : si vous constatez que la chute de cheveux est très importante, par plaques, consultez votre médecin, un bilan sanguin s’impose. En effet, la chute de cheveux peut être le signe d’une anémie et d’une carence en ferritine (protéine qui assure le stockage du fer dans l’organisme).

Vous disposez en pharmacie de tout un arsenal de compléments alimentaires prêts à l’emploi et qui pallieront les besoins de l’organisme en vitamines du groupe B, en zinc et en acides aminés. Demandez conseil. Un bon traitement anti-chute sera de traiter tant le cuir chevelu localement que tout votre organisme. Il est donc nécessaire d’associer traitement local et compléments alimentaires.

Avant tout, misez sur l’alimentation :

Une alimentation saine et équilibrée réduira fortement les conséquences de la chute de cheveux.

1- Les aliments à privilégier :

  • La levure de bière : véritable cocktail de minéraux et de vitamines (notamment du groupe B!) indispensables à la bonne santé des cheveux. N’hésitez pas à en faire une cure à chaque changement de saison. Vous la trouverez en comprimés, gélules…personnelement je la conseille en paillettes, dont vous saupoudrerez votre alimentation. C’est délicieux.
  • Le germe de blé, également riche en vitamines du groupe B.
  • De la viande rouge (1 fois par semaine) de la volaille, du poisson blanc ou gras (au mois 2 fois par semaine) pour leur richesse en protéines (notamment en acides aminés soufrés comme la méthionine et la cystine) Ces aliments sont également très riches en fer, minéral essentiel pour la pousse du cheveu.
  • Des algues (lithothamne spiruline, klamath…) pour leur teneur exceptionnelle en divers minéraux et vitamines.
  • Des céréales complètes et des légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots secs…)pour leurs apports en fer et zinc, surtout si vous consommez peu de protéines animales. Vous les associerez à de la vitamine C pour favoriser l’absorption du fer. Vous pouvez également miser sur le tofu.
  • Des oeufs, surtout le jaune pour les protéines, vitamines, minéraux et « bonnes graisses ».
  • Des fruits de mer, en particulier des moules, des huîtres, des crevettes, pour leur richesse en zinc, minéral indispensable pour la synthèse des protéines et donc de la kératine du cheveu.
  • Des abats (riches en fer) pour les protéines (surtout le boudin noir)
  • Des huiles végétales riches en omégas : huile d’olive, de noix, de colza..;
  • Des fruits oléagineux, pour la vitamine E, qui favorise la croissance du cheveu et le nourrit (amandes, noix…)
  • Des légumes et des fruits riches en vitamine C.
  • Du cacao et du chocolat noir, pour leur richesse en magnésium.
  • Du thym, du romarin…pour assainir et tonifier le cuir chevelu.

2- Les aliments à limiter ou à éviter :

  • Le sucre et les produits sucrés : jus de fruits, gâteaux, sucreries..;
  • Les aliments ayant un index glycémique élevé: pâtes (sauf si elles sont complètes), farines blanches, riz et pains blancs.
  • Des viandes grasses, la charcuterie.
  • L’alcool en excès.
  • Il faut également noter le tabac, même s’il ne s’agit pas d’un aliment.

Quelques plantes utiles :

  • Le bambou en gélules : faites une cure pour sa richesse minérale qui activera la pousse et ralentira la chute de cheveux.
  • La bourrache en capsules : pour la vitamine E et les acides gras essentiels. Suivez une cure à raison de 4 à 6 gélules par jour au moment des repas pendant 3 mois.
  • L’origan et l’ortie en infusions ( ou gélules) pour assainir et minéraliser.
  • Le piment.
  • La sauge.
  • le curcuma
  • La capucine en infusions

Lundi prochain, en complément de cet article, je vous proposerai diverses recettes naturelles pour une application locale. Et particulièrement efficaces!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s