GEMMOTHERAPIE DU MOIS DE NOVEMBRE : LE BOURGEON DE NOISETIER.

Bourgeon de noisetier

Comme tous les mois, je vous présente dans cet article le bourgeon correspondant au mois de novembre : le noisetier. Le romarin pourrait être également conseillé. Cependant le noisetier, au delà des fonctions que je vais vous exposer, est intéressant dans la ligne d’articles sur le mois SANS tabac.

Le noisetier (Corylus Avellana) : le régénérant pulmonaire.

C’est un macérât très simple d’utilisation et très bien toléré par l’organisme (à condition de respecter les rythmes de prises).

Principales actions du noisetier :

1- Au niveau des poumons :

  • Drainant pulmonaire.
  • Régénérant du tissu pulmonaire et des bronches (d’où son intérêt dans le sevrage tabagique, pour éliminer les toxines du tabac et régénérer les tissus abîmés)
  • Très utile lors des troubles longs et/ou intenses, comme l’asthme ou la bronchite chronique, qui par excès d’inflammation dégradent les alvéoles pulmonaires.
  • Va apporter vitalité aux tissus durcis et inactifs.
  • Il est intéressant de l’associer au macérât de ronce pour le drainage pulmonaire et la réparation des tissus.

2- Au niveau sanguin :

  • Antisclérose
  • Hypocoagulant (diminue la fonction de coagulation, évite les thromboses veineuses)
  • Scléroses cardiovasculaires : durcissements et dévitalisation des tissus sanguins.
  • Limite l’inflammation artérielle et la nécrose des extrémités.
  • Au niveau des globules rouges il est antianémique : il stimule les productions de la moelle osseuse, en particulier les globules rouges. Très utile donc en cas d’anémie.

3- D’autres actions intéressantes :

  • Au niveau du foie : Stimulant hépatique, favorise la baisse du cholestérol. Régénérant des cellules hépatiques en cas de cirrhose alcoolique ou de stéatite hépatique (maladie du « foie gras »). Il est intéressant en cas de céphalées digestives.
  • Au niveau lymphatique : Il draine, et permet d’éviter les oedèmes des jambes (en association avant l’été avec le châtaignier et le marronnier)
  • Au niveau nerveux : Il exerce une activité de régulation nerveuse. Il produira de bons effets en cas de céphalées de tension (nerveuses)

Il est à noter que ce macérât est intéressant en association car il favorise l’action des autres bourgeons.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s