PREVENTION ANTI-GRIPPE ETAPE 1 : L’ALIMENTATION ET LES PROBIOTIQUES

Comme chaque année, débute aujourd’hui la campagne de vaccination anti-grippale. Je profite de cette occasion pour vous proposer une série d’articles à raison d’un par semaine afin de vous conseiller toutes les astuces naturelles pour éviter d’être contaminés. Il est bien entendu essentiel pour les personnes à risque de se faire vacciner. Mes conseils sont un accompagnement au quotidien. Pour cette première étape, je vous propose de faire le point sur l’alimentation anti-grippe.

Quels aliments consommer :

De nombreux aliments, très communs, vous permettront de faire le plein de vitamines, minéraux, antioxydants et agents antibactériens :

Fruits et légumes pour le plein de vitamines et d’antioxydants :

  • Agrumes , cassis, : 1 citron bio pressé par jour, chaud ou froid apportera la vitamine C nécessaire pour préserver l’organisme.
  • Légumes verts à feuilles, chicorée, poivron rouge choux, ail, oignon, échalote, cresson, mâche, champignons (particulièrement les Shiitakés et les pleurotes). UN remède de grand-mère consiste à consommer tous les jours une gousse d’ail cru, et ça marche!
  • Divers : cannelle, coriandre (graines), clou de girofle, laurier, raifort, piment, thé vert, miel, gingembre, moutarde, thym, estragon, origan…

Les bonnes graisses pour l’apport en vitamines D et E et pour l’équilibre des acides gras (oméga-3,6,9)

  • Poissons gras : maquereau, saumon, sardine, thon…
  • Huiles d’olive, de colza .
  • Huile de lin
  • Avocat
  • Noix.
  • Amandes.
  • Graines de lin, de chia ou de chanvre
  • Les oeufs+++

Pour les besoins de l’organisme en zinc et autres nutriments :

  • Huîtres
  • fruits de mer.
  • foie de veau.
  • Poulet.
  • Germe de blé.
  • Graines de citrouille et de sésame.
  • légumineuses+++

Pour renforcer la flore intestinale :

  • Yaourts sans sucre.
  • Supplémentation en probiotiques du commerce.
  • Les légumes fermentés.
  • Farines complètes.
  • Fibres.
  • Thé+++

Les aliments à éviter ou à consommer avec modération :

  • Fritures, panures.
  • Pâtes feuilletées.
  • Pâtisseries, viennoiseries, biscuits
  • Viandes grasses et charcuteries.
  • Fromage.
  • Beurre.
  • Crème fraîche.
  • Lait et produits laitiers entiers.
  • Produits raffinés.
  • Fast-food
  • Plats industriels
  • Alcool
  • Tabac
  • Café
  • Sucres

Un apport trop important de lipides dans l’alimentation (notamment en viandes grasses) diminue la résistance de l’organisme face aux agents bactériens.

Et bien entendu, hydratez vous avec de l’eau, du thé vert, des infusions, des jus de fruits et de légumes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s