LES PRODUITS DE LA RUCHE 3 : LA PROPOLIS

Pour ce 3ème article consacré aux produits de la ruche, cap ce soir sur la propolis. Contrairement au miel, au pollen ou à la gelée royale, la propolis n’est pas une nourriture pour l’abeille, mais plutôt un élément de « santé » pour la ruche. Comment est-elle produite, quelle est sa composition et quels avantages pour l’organisme humain?

La propolis est une résine plus ou moins solide qui protège les bourgeons des jeunes pousses de certains arbres. Dans la nature, elle constitue une véritable barrière contre les agents pathogènes qui pourraient infecter les tissus embryonnaires des végétaux. La propolis est récoltée par les abeilles grâce à leurs mandibules. Elle est malaxée pour constituer une sorte de pâte qui est transportée, accrochée sur les poils des pattes arrière des abeilles. Elle va être utilisée pour protéger les accès de la ruche, mieux contrôler la température intérieure, assainir la ruche et colmater les fissures des parois des alvéoles. La propolis agit comme le « médicament » de la ruche.

Composition :

  • Résines : 50%
  • Cire végétale et cire d’abeille : 30%
  • Huiles essentielles et esters d’acides aromatiques : 10%
  • Divers constituants : 5%. parmi eux : vitamines (provitamine A, vitamine B3), flavonoïdes, minéraux et oligoéléments (zinc, vanadium, titane, strontium, sélénium, plomb, nickel, molybdène, manganèse, magnésium, fer, étain, cuivre, cobalt, chlore, bore, baryum, argent, aluminium.
  • La propolis contient plus de 300 molécules identifiées.

Propriétés et applications :

Sphère O.R.L : C’est le principal domaine d’application de la propolis :

  • Rhinites, laryngites, sinusites, rhinopharyngites.
  • Angines : elle permet de lutter contre le streptocoque.
  • Grippe et autres affections respiratoires
  • Otites externes (par l’utilisation de la teinture de propolis)

Sphère buccodentaire :

  • Mauvaise haleine (due à une flore buccale déséquilibrée)
  • Gingivite et glossite.
  • Inflammation de la muqueuse buccale
  • Mycose buccale ou muguet.

Sphère urogénitale :

  • Cystites et affections urinaires (à Escherichia coli, Pseudomonas vaginalis…)
  • Infections vaginales microbiennes ou fongiques (à Trichomonas vaginalis, streptococccus pyogènes, Candida albicans…)
  • Les composés phénoliques de la propolis agissent sur les germes et favorisent la réparation des muqueuses.

Sphère digestive :

  • Ulcère gastrique (à Hélicobacter pilori) : prévention et traitement.
  • Gastro-entérite (à E.coli, Campylobacter jejuni, Giardia intestinalis…) pour le traitement.

Dermatologie :

  • Excellent désinfectant et cicatrisant.
  • Plaies infectées.
  • Affections cutanées : eczéma surinfecté, acné…
  • Coups de soleil et brûlures du 1er et 2ème degré.
  • Cors, durillons, callosités, verrues.

Vous pourrez trouver la propolis sous une multitude de formes galéniques : teinture, mâcérat, poudre, granulés, sirop, pastilles à sucer, gommes à mâcher, sprays, mais aussi dentifrice, crèmes…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s