L’HUILE ESSENTIELLE DE RAVINTSARA : L’INDISPENSABLE!

Huile essentielle de Ravintasara.

Originaire de Madagascar, son nom signifie en malgache « feuille bonne à tout » ou « arbre aux bonnes feuilles ». Depuis toujours, elle est utilisée chez eux pour soigner les maux du corps et de l’esprit, mais aussi comme aromate et pour parfumer le rhum! C’est une huile essentielle extraordinaire tant par sa portée d’action que par son innocuité : en effet elle peut être utilisée à tout âge y compris chez les bébés d’à peine une semaine (cf ci-après). A une époque où la résistance aux antibiotiques est de plus en plus importante, elle va représenter, dans les années à venir, une source thérapeutique inégalable. Composition, qualités, modes d’utilisation? Toutes les réponses dans cet article .

A propos :

L’huile de Ravintsara (cinnamomum camphora cinéoliférum) est issue de la distillation des feuilles.

Principaux constituants biochimiques : oxydes terpéniques, alcools terpéniques (terpinéol), terpènes(pinèdes)

Ses propriétés :

  • Antivirale exceptionnelle, surtout pour les voies respiratoires, elle est également remarquable pour les herpès, et contre le zona, même ophtalmique. Elle accélère la cicatrisation des tissus.
  • Anti-infectieuse hors du commun avec une importante activité antibiotique, elle évite les risques de surinfection en cas de pathologies virales.
  • Elle renforce l’immunité de façon exceptionnelle en stimulant les glandes surrénales, organe incontournable de la réponse immunitaire.
  • Diminue l’écoulement nasal et facilite la toux.
  • Neurotonique, elle est énergisante mais non excitante. Elle aide à s’apaiser et à lutter contre la dépression.
  • Antidouleur et antispasmodique.
  • Favorise le drainage lymphatique, empêche la rétention d’eau et de graisses.
  • Decontractante musculaire.
  • indispensable pour lutter contre toutes les infections hivernales.

Mode d’utilisation et précautions d’emploi :

  • Elle peut être utilisée par toutes les voies : respiratoire, orale, rectale, cutanée, et ce, même pure.
  • Elle possède une grande innocuité et une grande tolérance cutanée. Elle peut être donc utilisée à tout âge, y compris chez les nouveaux-nés d’une semaine.
  • En prévention, vous pouvez frotter une a deux gouttes d’huile essentielle sur la face interne de vos poignets puis respirer profondément. Vous pouvez également masser le bas du dos mais aussi la plante des pieds dès les premiers symptômes.
  • Un thérapeute belge l’utilise pour pratiquer « l’embaumement vivant » en cas de pathologie virale aigüe grave : cela consiste à appliquer un grand volume d’huile essentielle pure (10ml) 3 fois par jour pendant 10 jours sur une surface corporelle étendue, puis seulement après une huile végétale (calendula par exemple). Au bout des 10 jours, on revient à des doses usuelles.

Attention : elle doit être utilisée avec surveillance chez les bébés ayant des antécedents familiaux de convulsion ainsi que chez les personnes épileptiques. Elle n’est cependant pas contre-indiquée.

Attention à ne pas la confondre avec l’huile essentielle de Ravensare aromatique (Ravensare aromatica) qui a principalement une activité anti-inflammatoire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s