GEMMOTHÉRAPIE D’OCTOBRE : LE BOURGEON DE FRÊNE

Comme tous les mois, je vous présente le bourgeon correspondant au mois d’octobre. Ce mois-ci il y en a 2 : le frêne et l’aubépine. J’ai choisi de vous présenter le frêne après étude des demandes que l’on me fait en consultation. Je vous parlerai de l’aubépine plus tard. Quels sont les intérêts du macérât de bourgeon de frêne? Comment le consommer? Les réponses dans cet article.

Le bourgeon de frêne (Fraxinus elcesior) est le désinfiltrant par excellence. C’est à dire?

Les points forts du frêne :

L’élimination rénale :

  • Diurétique
  • Stimule l’élimination de l’urée et de l’acide urique
  • Désinfiltrant.

Le frêne permet d’améliorer l’activité rénale. il permet aux reins d’éliminer parfaitement les toxines infiltrées dans les organes et les tissus, afin qu’il n’y ait pas de stagnation d’eau et de polluants.

Sur les tissus chargés lourdement en acides, le rein ne parvient pas à éliminer la totalité des polluants car des résistances se créent. Dans ce cas, le drainage rénal n’est pas suffisant, il faut stimuler l’élimination des acides bloqués dans les tissus. Ces diverses actions sont réalisées par le frêne.

Il sera donc particulièrement efficace sur les oèdemes et la rétention d’eau, avec une activité désinfiltrante de l’eau, pour mieux la déstocker des tissus dans lesquels elle est bloquée.

Il est également très efficace pour répondre aux besoins d’élimination de l’organisme en cas de goutte ou de calculs rénaux. Il stimule les reins en insuffisance légère et les surrénales. Il peut être également utilisé en cas d’inflammation de la prostate

Les inflammations articulaires :

En plus d’éliminer les toxines articulaires via le rein, il agit sur les surrénales, montrant ainsi des qualités anti-inflammatoires. Il est donc très efficace dans les stratégies thérapeutiques contre l’arthrose, les rhumatismes, mais aussi tous les troubles ligamentaires et tendineux. Enfin, il a une activité à retenir sur la synovie, liquide qui lubrifie l’articulation.

L’élimination digestive :

C’est une action intéressante en ce mois d’octobre, qui est le mois de l’estomac en Médecine Traditionnelle Chinoise. Le frêne stimule aussi la vésicule biliaire. Il devient donc utile en cas de dysfonctionnement de la vésicule, tout comme en cas de lithiases (calculs) biliaires. Les corps gras qui ne sont pas, dans ce cas, digérés correctement sont mieux métabolisés, diminuant ainsi le cholestérol. Il évitera également les désagréments des colites. Enfin, il a une activité laxative.

Le système nerveux :

Il peut agir en complémentarité d’un autre extrait pour effacer les dégâts du stress et des angoisses. Son action porte sur la noradrénaline, qui est un messager nerveux de stimulation, de vigilance et de gestion du stress chronique.

Comment l’utiliser :

Toujours en cure de 3 semaines sous le schéma suivant :

  • 1ère semaine : 5 gouttes le matin, directement sur la langue. Garder 1 minute en bouche puis avaler. Vous pouvez également le mélanger à un demi-verre d’eau.
  • 2ème semaine : 5 gouttes le matin et 5 gouttes le midi.
  • 3ème semaine : 5 gouttes matin midi et soir. Puis stop

Attention : si vous ressentez des difficultés d’endormissement, supprimez les 5 gouttes du soir la 3ème semaine.

Il est déconseillé en cas d’hypertension artérielle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s