LES PRODUITS DE LA RUCHE : LE MIEL ET SES SECRETS

Depuis l’Antiquité, le miel occupe une place de premier choix dans nos sociétés. Les Egyptiens, au delà des considérations métaphysiques (ils estimaient en effet que le miel représentait les larmes du dieu Soleil), l’utilisaient déjà pour désinfecter les blessures et les coupures, soigner les yeux, mais aussi pour pratiquer l’embaumement des corps. Hippocrate, père de notre médecine contemporaine le conseillait pour traiter la fièvre, les ulcères et les blessures ainsi que pour favoriser une bonne croissance. Mais quels sont ses secrets? Comment bien le choisir et comment l’utiliser? Découverte.

Ses principaux composés :

  • Des sucres (environ 80%), majoritairement des sucres simples (glucose et fructose). Un formidable concentré d’energie.
  • Une enzyme, le glucose oxydase, qui produit du peroxyde d’hydrogène, un puissant antiseptique plus conne sous le nom d’eau oxygénée. D’où son efficacité sur les microbes.
  • Des substances antibiotiques naturelles, groupées sous le nom d’inhibine.
  • Très riche en antioxydants, surtout des flavonoïdes, en particulier s’il est de couleur foncée.
  • Des probiotiques en grande quantité, qui favorisent le développement de bonnes bactéries, essentielles au bon fonctionnement de la flore intestinale.
  • Des vitamines : principalement B6, B9, C, K1…
  • Des oligoéléments : calcium, magnésium, phosphore, potassium, sodium…

Ses principales applications :

  • Pour lutter contre la fatigue : grâce à sa richesse en sucre, en vitamines et minéraux. Excellent reconstitutiant, particulièrement intéressant pour les personnes fatiguées, anémiées, âgées, carencées. Idéal pour la récupération après le sport.
  • Pour lutter contre les microbes ( bactéries, virus, champignons). Il peut être utilisé par voie interne comme par voie externe. Il possède également des vertus apaisantes, appréciables en cas de toux.
  • Pour faciliter la digestion : il améliore le métabolisme en luttant contre la constipation. Grâce à sa forte teneur en probiotiques, il permet d’entretenir une flore intestinale optimale.
  • Pour prévenir certains cancers et certaines maladies dégénératives, grâce aux antioxydants.
  • Pour une bonne santé du système cardiovasculaire. Il a aussi pour particularité de faire baisser le cholestérol et les triglycérides.
  • Pour stimuler les défenses immunitaires.
  • Pour prévenir les allergies saisonnières, il agit un peu comme un vaccins contre les rhumes des foins car il contient d’infimes quantités de pollens.
  • Pour soigner les brûlures et favoriser la cicatrisation. Il est utilisé à ce titre dans de nombreux hôpitaux.

Comment le choisir, avec quelles precautions l’utiliser

  • Pour rappel, le miel contient environ 80% de sucres. Il faut donc le consommer avec précaution en cas de diabète.
  • Il est déconseillé chez les enfants de moins de 1 an. En effet, il peut contenir une bactérie, le Clostridium botulinum, qui peut provoquer chez le bébé une maladie potentiellement mortelle. Chez les plus grands, la bactérie est sans danger.
  • Choississez toujours un miel extrait à froid. C’est un gage de qualité.
  • Optez pour un miel BIO, avec une AOC. Au mieux, fournissez vous directement chez le producteur.
  • Chaque miel à sa spécificité en fonction des fleurs qui ont été butinées. Pour porter le nom d’un plante, le miel doit contenir au moins 50% de fleurs.

Il existe de très nombreux miels, et chacun à son affection particulière à traiter. Je vous propose ci après un schéma avec les principaux miels. Vos trouverez des listes complètes sur internet, ou si vous me le demandez!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s