LE LIN : VERTUS DES GRAINES ET DE L’HUILE

Cultivé depuis des millénaires au Moyen-orient, le lin (Linum usitatissimum) possède des graines et une huile aux usages médicinaux insoupçonnés. Très récemment, des études ont mis en avant que le lin renfermait des doses très élevées d’acides gras essentiels polyinsaturés, qui en font un formidable remède pour maintenir le bon fonctionnement du système cardiovasculaire et prévenir le syndrome d’immunodépression chronique. Mais pas que! Aperçu des applications et des bienfaits des graines et de l’huile de lin.

Les principaux constituants du lin :

  • Huile fixe (environ 35%) dont surtout de l’acide alpha-linoléique (acide gras essentiel oméga-3)
  • Protéines (environ 26%)
  • Fibres (environ 14%)
  • Mucilage (environ 12%)
  • Stérols végétaux.
  • Lignanes (dans les graines)
  • Phytooestrogènes.

Le lin se caractérise par ses doses élevées en acide alpha-linolénique, un acide gras polyinsaturé oméga-3 similaire à celui que l’on trouve habituellement dans les huiles des poissons gras. La recherche a démontré son action anti-inflammatoire significative. Il est utile aussi pour protéger le coeur et la circulation et pour lutter contre l’arythmie. L’huile fait baisser significativement le taux de « mauvais » cholestérol.

Graines de lin : les principales utilisations.

Laxatif : le lin est employé comme laxatif depuis toujours, notamment en cas de constipation chronique. Ses graines absorbent les liquides intestinaux et contribuent à ramollir les selles et à faciliter leur évacuation. Grâce à leur forte teneur en mucilages, elles prodiguent un effet calmant et anti-inflammatoire, réduisant l’inflammation du colon dans des affections comme la colite, l’inflammation intestinale et les hémorroïdes.

Troubles respiratoires et urinaires : les graines, qu’il est nécessaire d’ouvrir avant de les avaler, calment les douleurs pulmonaires, et à un degré moindre, l’irritation de l’appareil urinaire. Elles sont très efficaces contre la toux chronique ou aiguë, la bronchite, l’emphysème, et les troubles urinaires comme la cystite chronique.

Ménopause : Du lin ajouté dans l’alimentation, peut rétablir l’équilibre oestrogénique à la ménopause et atténuer les symptômes associés. On peut l’utiliser avec d’autres graines en cuisinant un « gâteau antiménopause »!

Anticancéreux : le lin cultivé est particulièrement bénéfique contre les cancers de l’endomètre du sein et de la prostate. Il est également riche en lignages, propices à la régénération des oestrogènes et capables de réduire les effets de l’oestradiol (type d’oestrogènes potentiellement nocif). Les mucilages et les fibres qu’il contient empêchent l’intestin de réabsorber des oestrogènes indésirables. Le lin consommé abaisse le taux de PSA (mesure du risque de cancer de la prostate).

Usage externe : Un cataplasme de graines concassées ou de farine de lin appliqué sur les furoncles, calme les ulcérations et draine le pus.

Utilisation graines écrasées ou concassées : 1 à 2 cuillères à soupe par jour avec de l’eau (pour les symptômes de la ménopause)

L’huile de lin : bienfaits et utilisation :

L’huile de lin est incontestablement la reine des oméga-3. Par sa teneur très élevées en acides gras essentiels, et particulièrement en ALA (acide alpha-linolénique), elle suscite un intérêt grandissant.

L’huile de lin est pauvre en acides gras monosaturés (18%) et très bien dotée en acides gras polyinsaturés (73%). La teneur en acide alpha-linolénique est comprise entre 40 et 60%. Cette richesse a donné naissance au terme « linolénique ». C’est un acide précieux pour notre organisme car il ne peut pas en fabriquer seul. Il participe à la flexibilité de la membrane de nos cellules et facilite les échanges nécessaires au bon fonctionnement des organes, et donc de l’organisme tout entier.

L’ALA doit être transformé dans l’organisme en d’autres acides gras essentiels (DHA et EPA) les trois ensemble ont démontré leur action thérapeutique dans la réduction des maladies cardiovasculaires, mais aussi dans les troubles neurologiques. Ils contribuent comme nous l’avons vu à la diminution du cancer du sein et de l’endomètre.

La souplesse des artères : L’huile de lin favorise la baisse des triglycérides et du cholestérol total. Il contribue à l’inhibition de l’agrégation plaquettaire, facteur responsable de l’obstruction des artères coronaires irriguant le coeur (en consommant 40g d’huile de lin par jour)

Protection des neurones : Tous les oméga-3 participent au bon fonctionnement du système nerveux.. Ils participent au bon fonctionnement des neurones et permettent de maintenir les fonctions cognitives. L’ALA renforce la gaine de myéline (qui protège les neurones), les protégeant de la dégénérescence

Comment utiliser l’huile de lin :

  • On l’utilise seule ou en vinaigrette à raison d’une cuillère à soupe sur les salades vertes, les crudités, les pâtes froides ou chaudes, les légumes cuits servis froids ou chauds, les jus de fruits mixés, dans un yaourt ou sur du poisson cuit ou cru.
  • Attention aux excès de viandes et fromages riches en oméga-6 car il rentre en compétition avec les oméga-3. Plus votre alimentation sera végétale, plus les oméga-3 seront absorbés.
  • Ne pas faire chauffer l’huile, car elle se dégrade à la chaleur.
  • Consommer une huile de première pression à froid dans une bouteille opaque de petit volume. En effet l’huile de lin s’oxyde très vite et peut devenir impropre à la consommation. Une fois ouverte, la conserver au frais et la consommer sous un maximum de 3 mois.
  • Si elle présente une odeur rance, elle aura perdu toutes ses vertus nutritionnelles et ne sera plus consommable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s