LE ROMARIN : UN TRÉSOR DANS VOTRE CUISINE!

Nous en avons tous à portée de main. Délicieuse herbe aromatique qui pafume de nombreux plats depuis notre enfance… Quoi de meilleur que des poivrons grillés à l’huile d’olive et au ROMARIN?!

Il ravit nos papilles et possède de nombreuses autres vertus en santé et beauté.

Incontournable en phytothérapie, voici quelques utilisations du romarin au quotidien.

Bref descriptif :

Le romarin (Rosmarinus officinalis L.) fait partie des Lamiacées. C’est une plante commune, particulièrement présente dans le sud de l’Europe. Elle pousse spontanément en présence d’un climat chaud modérément sec.

Outre ses qualités culinaires, elle est utilisée depuis l’antiquité pour diverses propriétés thérapeutiques. Tonique, revigorante et stimulante, c’est la partenaire idéale de votre foie. Elle est aussi vivement conseillée aux étudiants en période d’examens. Elle favorise la concentration et la mémorisation. Il est même possible de la faire brûler pour parfumer l’air ambiant et améliorer les capacités cognitives.

La plante contient de nombreux principes actifs: des polyphénols (acides phénol, flavonoïdes), des dérivés terpéniques et une essence qui donne diverses huiles essentielles en fonction de ses composants : romarin cinéole, à camphre ou encore à verbénone.

Utilisations en bien-être et santé.

C’est une plante aromatique pour détoxiner et soutenir votre foie. Rien de mieux qu’une bonne infusion en cas de repas lourd. Ou pour la cure détoxication au printemps, en association avec le chardon marie.

  • Recette infusion antioxydante et hépatoprotectrice : portez 250ml d’eau à ébullition. Hors du feu versez une cuillère à soupe rase de romarin. Couvrez et laissez infuser pendant 15 minutes. Buvez 2 tasses par jour, une le matin et une le midi pendant 3 semaines. Vous pouvez également l’utiliser comme gargarisme en cas de maux de gorge. Le romarin est antibactérien.
  • Recette huile de massage pour les lombaires et les cervicales : Dans une cuillère à café d’huile végétale d’arnica, versez 2 gouttes de romarin à camphre et 2 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné. Massez sur la zone douloureuse pendant 2 à 3 minutes, 2 à 3 fois par jour.

Utilisations en beauté :

Une seule et unique recette pour tout! et parfaitement identique à celle décrite plus haut !!!

Vous pourrez l’utiliser comme :

  • Dernière eau de rinçage de votre shampooing : idéal comme antipelliculaire et pour apporter force et brillance à vos cheveux, mais aussi limiter les excès de sébum du cuir chevelu.
  • Comme eau nettoyante pour le visage (cf article précédent)
  • comme tonique corporel.

Ludique, économique, écologique, quoi de mieux.

Bien entendu, romarin bio de préférence.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s